Gens du voyage : Coup de gueule de la mairie et de l’Agglomération du Grand Longwy

14 juillet 2022 | Communication, Informations

L’accueil des gens du voyage est régi de manière très stricte par le Schéma départemental. Pour notre territoire, la principale problématique réside sur l’aire de grand passage qui ne pourra se faire, comme le rappelle Jean Huard qu’en concertation avec les communautés de Communes du Pays Haut Val d’Alzette, et Terre Lorraine du Longuyonnais. Malheureusement, les élus constatent à regret que les conditions ne sont pas réunies à ce jour, les deux autres intercommunalités ne semblant pas vouloir se saisir du sujet.

Le Grand Longwy doit donc aujourd’hui gérer seul une situation qui concerne plusieurs acteurs.

Le Vice-président explique que ces occupations illégales ne se sont pas uniquement liées aux grands passages, généralement annoncés dans le courant du 1er semestre de l’année. Pour cette année 2022, aucun grand passage n’était annoncé. Il rappelle les frais (eau, électricité, ordures ménagères) engendrés, avec une mise en garde toute particulière sur les réserves d’eau. « La défense extérieure contre l’incendie relève de la responsabilité du Maire » : en citant l’exemple des réserves d’eau vidée illégalement par les gens du voyage à Longlaville. « C’est un appel à l’aide que nous faisons aujourd’hui ».

« Quel autre territoire accepterait cette situation ? » Questionne Serge De Carli. « Il n’y a aucune stigmatisation de personne. Mais la loi doit être la même pour tous ». Rappelant que les élus locaux respectaient la loi : ce qui les empêche de pouvoir agir plus contre ses occupations illégales qui entraînent nuisances et ire des habitants. « Je pense qu’il existe une solution : la révision des textes tels qu’ils existent actuellement ! » En effet pour sortir de cette situation qui paraît inextricable, le Maire en appelle à la révision du schéma d’accueil des gens du voyage qui ne reflète en rien la réalité subie par les populations du bassin longovicien et a fortiori de Mont-Saint-Martin. « C’est un coup de gueule à échelle départementale » ajoute le Maire de la ville.

Aujourd’hui, la communauté des gens du voyage est présente en nombre beaucoup plus important sur l’agglomération du Grand Longwy que partout ailleurs dans le département de Meurthe-et-Moselle, ce qui rend la situation plus difficile à gérer.

Galerie Photo

* Logos, visuels, images, photos, textes : © tous droits réservés

Catégories

Archives

X