Les œuvres de Constances Chabrières à l’Eglise Romane

13 juillet 2022 | Culture

Du 11 juillet au 24 août, l’artiste Constance Chabrières présente ses œuvres à l’Eglise Romane de Mont-Saint-Martin. Une exposition organisé par la ville de Mont-Saint-Martin en partenariat avec l’Association des Amis de l’Eglise Romane.

Inaugurée vendredi 11 juillet par Serge De Carli, Maire de la commune, Brigitte Bessich, Ajdointe à la Culture et Marie-Paule Lang, vice-présidente de l’AER, cette exposition comprend également l’œuvre participative encadrée par l’artiste. Suite à l’appel à participation, dans la semaine du 13 au 17 juin : le service jeunesse (enfants et animateurs), plusieurs services de la ville de Mont-Saint-Martin, l’association des Amis de l’Eglise Romane, des résidents de l’EHPAD La Clairière, l’Ecole de la 2e Chance, l’Espace de Vie Sociale et des habitants de la ville ont communément œuvré à la réalisation de mobiles, inspirés par le mot « Souffle ».

L’association des Amis de l’Eglise Romane vous informe que :
– les visites se font directement les samedis et dimanches de mai à la Fête du patrimoine (18 septembre) de 15 h à 17 h 30, sans réservation
– pour des groupes qui le demandent, les n° tél. 03 82 25 23 85 ou 03 82 25 23 70 peuvent prendre les demandes et en fonction de nos possibilités nous y répondons

La carrière de Constance Chabrières a débuté sur les chapeaux de roues en 2004, au retour d’Afghanistan. De ses années dans l’humanitaire, l’artiste a gardé une curiosité pour le vivant et une conscience environnementale.
Reconnaissante et enrichie de toutes ces aventures, elle continue d’aller à la rencontre de l’autre. Elle voit l’autre comme une richesse. Curieuse, l’art lui permet de tisser des liens.

Elle lie son besoin d’être ensemble avec sa gourmandise de créer en montant des projets d’art communautaire. L’art de faire ensemble. Elle transmet avec joie un savoir-faire.

Constance Chabrières recycle, ré-utilise nos déchets et les transforme en œuvres d’art. Prendre soin de ce qui l’entoure fait partie de ses valeurs. L’environnement est une mine d’or. Elle trouve aussi ses ressources dans la forêt de Fontainebleau et sous les falaises de la côte normande. Elle apprend à fabriquer ses outils avec ce qu’elle trouve lors de ses randonnées. Depuis quelques mois, elle découvre comment préparer ses peintures avec des pigments de plantes glanées pour ensuite faire de la peinture tempura.

Constance Chabrières sculpte le vivant. Elle capture le rythme de la rue et celui auquel chacun de nous danse, marche, vit. Elle raconte notre histoire, en tissant des instants saisis sur le vif, dans lesquels nous nous reconnaissons. C’est une mémoire commune de vie que nous partageons.
Le fil conducteur dans le travail de cette artiste autodidacte est l’émotion. Son travail recherche la simplicité et s’attache à rendre visible les émotions que nous exprimons par le mouvement de nos corps. Notre lien au monde est par les émotions. Progressivement, elle développe son projet personnel Rebellious Children, nourrit par une recherche spirituelle et un travail continu les capacités de l’enfant.

Parallèlement, Constance Chabrières expose ses œuvres, rassemble des groupes sur des projets d’art participatif, collabore avec d’autres artistes curieux de partager et créer ensemble.

Galerie Photo

* Logos, visuels, images, photos, textes : © tous droits réservés

Catégories

Archives

X