Taos Amrouche à Mont-Saint-Martin

24 janvier 2020 | Association, Cérémonie

Les anciens vestiaires du stade rouge de Mont-Saint-Martin ont retrouvé une nouvelle vie. Lieu artistique et culturel, ils accueilleront désormais l’association culturelle Amazigh « Tala » qui aura œuvré pour la rénovation du bâtiment – avec l’apport des services techniques de la ville – ainsi que le Conseil Citoyen du Val. Samedi 18 janvier 2020 a eu lieu l’inauguration de la « Maison Taos Amrouche », en hommage à cette écrivaine, cantatrice berbère et militante de la cause Amazighe. Après les prises de parole de la présidente de « Tala », Nadja Nedjaa et Kader Agguini, membre actif de l’association, remerciant la municipalité pour ce local mais aussi pour son travail en général dans le quartier. Monsieur Serge De Carli, Maire de Mont-Saint-Martin, rappellera notamment le coût investi pour la rénovation de cette structure au sein du quartier du Val (120.000€), et la participation de l’État, représenté en ce jour par Madame Élise Augé, déléguée du préfet, dans le cadre de la Politique de la Ville à hauteur de 40%,. Enfin, Nadia Matoub, veuve du chanteur assassiné en 1998 Lounès Matou, s’est fendue d’un discours à l’occasion de cette inauguration à la symbolique forte pour le peuple Amazigh. Discours sûrement plus engagé encore, lorsque les mêmes protagonistes ont pris la parole le soir venu, à l’Espace Aimé Césaire, afin d’ouvrir les festivités du nouvel an berbère Yennayer 2970 organisé par l’association « Tala ». Une soirée aux goûts épicés d’un succulent couscous servi par les bénévoles, et rythmée par l’artiste Kamel Igman. À préciser aussi puisque leurs interventions furent remarquées et réussies en matinée comme en soirée : les chants traditionnels interprétés par les jeunes filles de l’association.

Galerie Photo

* Tous les logos, visuels, images, photos ou textes sont la propriété exclusive de la ville de Mont-Saint-Martin ils ne peuvent être utilisés sans permission. Toute adaptation ou utilisation d'extrait de ce site internet sans autorisation écrite entraîneras des sanctions adaptées.

Catégories

Archives

Taille du texte
X