Déconfinement estival

29 mai 2020 | Association, ccas, coronavirus, Enfance, Jeunesse, Social, Solidarité, Sports

Une réunion de travail s’est tenue mercredi 27 mai afin d’évoquer l’organisation de la période d’été en direction des jeunes de la ville.

Sous la houlette de Lahouari Bachir, responsable du Pôle Jeunesse, l’ensemble des services municipaux concernés, accompagnés d’associations locales, (Portes Z’ouvertes, Avicenne) des services de l’Etat et d’élus dont le Maire, les différents partenaires ont réfléchi aux différentes hypothèses possibles.

Sans visibilité sur les questions d’autorisation (ouverture des parcs, des piscines, des centres d’activités sportives, voyages à l’étranger, etc.) ou sur les questions de législations liées au COVID-19 (distanciation dans les transports en bus, activités sportives, etc.), c’est une très large problématique sur les activités estivales en direction de la jeunesse que posaient les acteurs réunis autour de la table. Ayant à l’esprit notamment que les jeunes ayant pour habitude pour certains de partir à l’étranger en famille, en seraient sûrement empêchés, et de fait seraient contraints de rester sur le territoire.

Des axes de réflexions ont été essentiellement posés par Lahouari, Djamal, Fatma Ouali (vice-présidente de l’association Avicenne), Sabrina Benbelkheir (animatrice chez Avicenne) et Anne-Sophie Reignier Da Silva (service enfance).

Une prochaine rencontre pour élucider les réflexions et possibilités est programmée le 3 juin.

La ville interrogera aussi l’intercommunalité sur sa capacité à se mobiliser pour répondre aux besoins des différents quartiers classés Politique de la ville.

 

 

 

Galerie Photo

* Tous les logos, visuels, images, photos ou textes sont la propriété exclusive de la ville de Mont-Saint-Martin ils ne peuvent être utilisés sans permission. Toute adaptation ou utilisation d'extrait de ce site internet sans autorisation écrite entraîneras des sanctions adaptées.

Catégories

Archives

Taille du texte
X