La “République populaire de Longwy”

14 avril 2021 | Culture

À quelques jours d’intervalles, ce sont deux événements historiquement liés qui se sont produits à Mont-Saint-Martin.

Exposition de Vincent Bailly

Samedi 10 avril, en comité restreint puisque toujours cadré par la crise sanitaire, a eu lieu le vernissage de l’exposition “Lorraine Coeur d’Acier” de l’illustrateur Vincent Bailly, dont la BD du même nom, scénarisé par Tristan Thil, est éditée chez Futuropolis. “C’est l’histoire d’une radio pirate qui défie le pouvoir : il y a quarante ans, Lorraine Cœur d’Acier posait, pour toujours, un jalon essentiel dans l’histoire des luttes et des radios libres.” Le tout narre la lutte des sidérurgistes et de la population de Longwy révoltés par la liquidation des usines en 1978-1979.

La gorge serrée et les larmes aux yeux, Brigitte Bessich, adjointe à la Culture, se remémore lors de son discours ces années qu’elle a vécu aux côtés de ses amis et de sa famille… Serge De Carli retracera une partie de cette histoire qu’il a lui aussi connu en arrivant à Mont-Saint-Martin en cette année 1979 : “une terre abrupte faite de travailleurs”. Vincent Bailly relatera les témoignages recueillis, précisant que même les plus aguerris ont entendu leurs voix s’étrangler en parlant de cette époque passée…

Photographies de R. Flamion

Cette exposition (visible à la Médiathèque Louis Aragon jusqu’au 31 mai) résonne encore en ce mardi 13 avril lorsque le Maire et ses adjoints accueillent la famille Flamion. Après avoir fêté les 100 ans d’activités photographiques de leur famille en 2019, Bernard et Vincent Flamion sont revenus pour confier leurs œuvres à la ville de Mont-Saint-Martin. Elles y étaient auparavant exposées, aujourd’hui elles font partie du patrimoine de la ville : officiellement offertes par les artistes photographes.

“Travailler, avancer, savoir qui nous sommes sans oublier d’où l’on vient” expliquera Serge De Carli qui accueille ce “cadeau extraordinaire et magnifique”. Faisant le lien entre cette collection témoignant du vécu passé, évoquant le ciel rougeoyant, le gueulard, les luttes au bois de Châ… et les illustrations contemporaines de Vincent Bailly inscrites dans cette même mémoire, messieurs Flamion recevront d’ailleurs en cadeau du Maire la bande dessinée “Lorraine Coeur d’Acier”

“Les images font traverser le temps et les époques et seront là après nous” dira Vincent Flamion qui se dit très content qu’avec ces photos, une part de sa famille prenne racine à Mont-Saint-Martin. Même satisfaction de Vincent Bailly, dont la ville acquiert l’illustration originale de la couverture de “Lorraine Coeur d’Acier” : “je me réjouis qu’elle puisse rester dans le giron des personnes qui ont vécu cette histoire”

Galerie Photo

* Tous les logos, visuels, images, photos ou textes sont la propriété exclusive de la ville de Mont-Saint-Martin ils ne peuvent être utilisés sans permission. Toute adaptation ou utilisation d'extrait de ce site internet sans autorisation écrite entraîneras des sanctions adaptées.

Catégories

Archives

Taille du texte
X