image image
image image

Une délégation de jeunes palestiniens d‘Askar avait été reçue par la municipalité, en juin dernier. A l‘initiative de l‘Association France Palestine, une conférence débat s‘est déroulée ce vendredi 24 janvier afin de poursuivre le rapprochement d‘amitié avec la jeunesse saintmartinoise. Le conférencier invité, était Amir Hassan, né en 1990 à  Gaza, diplômé en Français de l‘université d‘Al Aqsa, et auteur de plusieurs livres de poésies arabes, lauréat de nombreux concours notamment du prix décerné par l‘Institut du Monde Arabe de Paris. Le thème de cette rencontre portait sur « la Bande de Gaza », ce territoire long de 41 Km, d‘une superficie de 360 Km2, qui est l’une des zones les plus densément peuplées au monde avec 4700 habitants au Km2. Depuis 2011, la Bande de Gaza est isolée du monde par le blocus Israélien. Amir Hassan nous rapporte, avec ses anecdotes, la vie quotidienne des Gazaouis. Avec les bombardements, les blessés, les morts, les marchandises alimentaires inaccessibles et l‘eau imbuvable, il aime à  le répéter : « Gaza est une prison à  ciel ouvert, dont t‘on ne peut ni entrer, ni sortir ». Le public venu nombreux l‘a ensuite interrogé sur les possibilités d‘un véritable Etat Palestinien. Plusieurs poésies ont été contées au cours de cette rencontre. Pour clore cette soirée, le maire Serge De Carli a remis à  Amir Hassan la médaille de la ville de Mont Saint Martin et s‘est dit particulièrement sensible à  ce témoignage et fier de recevoir dans notre commune, ce jeune intellectuel plein d‘humour et d‘audace qui est un « exemple pour la jeunesse ».

Taille du texte
X