Le mercredi 18 février, le maire Serge De Carli s’est déplacé sur le campement des Roumains-Roms avant de se rendre à  une rencontre avec les représentants de l’Etat,le président de la CCAL et les intervenants sociaux, afin de trouver une solution à  ce problème humanitaire.

Taille du texte
X