La ville dote les enseignants de masques FFP2

21 janvier 2022 | coronavirus, Éducation, Enfance, Solidarité

Les élus de Mont-Saint-Martin ont pris la décision de doter les enseignants, mais aussi les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) et les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) de toutes les écoles de la ville de masques de protection de type FFP2. Un engagement de la collectivité pour essayer d’accompagner au mieux le personnel éducatif.

Serge De Carli, Maire de Mont-Saint-Martin, accompagné de ses adjoints Patrice Marini et Jean-Luc Sacher sont intervenus dans les classes de l’école Albert Iehlen (puis Jean Macé) pour offrir ces masques en précisant devant les élèves des grandes sections : « Aujourd’hui nous distribuons 24 masques par personnel : 1 masque par jour, 4 jours dans la semaine, 6×4=24, il y en a pour 6 semaines… Cela a un coût pour la ville, un masque est de l’ordre de le 2€… Vous ferez le calcul ».

« Les écoles sont ouvertes mais dans quelles conditions ? La moitié des enseignants est malade et non remplacé, dans quasiment chaque classe l’effectif est amputé d’une moitié d’élèves d’absents… » regrette Patrice Marini. « L’école est totalement désorganisée. Les directeurs doivent gérer la crise et parfois leur classe en plus : faire face à l’inquiétude légitime des familles, produire des attestations, veiller à la sécurité de leur personnel… Cette période détestable engendre beaucoup d’angoisses, de problèmes psychologiques, de pression » renchérit Serge De Carli.

Cette opération sera amenée à être renouvelée. Elle est accompagnée d’un travail visant à l’installation de capteur de CO2 dans les classe et salles de réunion. Antoinette Di Pelino, adjointe aux affaires scolaires suit le dossier, notamment les aides d’État qui n’ont pas été communiquées pour le moment.

Galerie Photo

* Logos, visuels, images, photos, textes : © tous droits réservés

Catégories

Archives

X